Introduction
L'accompagnement musical

Ce nom est célèbre dans la littérature de la danse. Du XVIème à la fin du
XVIIIème siècle, on le voit donné à des danses de cour.

Souvent désigné comme « passepied de Bretagne », il paraît avoir été connu à la fois des milieux populaires et des milieux aristocratiques.

Une danse appelée passepied a subsisté en Haute et en Basse-Bretagne. Elle a été collectée en Côtes-d'Armor (Trégor et Côtes-d'Armor gallèse) et dans l'est du Finistère (Trégor et nord-est de la Haute-Cornouaille).

Le nombre de variantes en Haute-Bretagne est important : le terme le plus souvent utilisé est « passepied », et autour de Loudéac « riquegnée ». En Basse-Bretagne, cette danse porte le nom de « pachpi ».